Je n’ai pas de vie car je suis une indépendante.


C’est ce que j’ai cru pendant longtemps. C’est ce que j’entends encore trop souvent.

On nous dit qu’entreprendre, c’est se donner à corps perdu dans son activité et ne plus avoir de vie perso.

C’est faire passer le client avant tout le reste.

C’est cravacher jour et nuit, week-end et jours fériés, pour arriver à boucler les fins de mois.

femme sur son odinateur la nuit

Je ne suis pas d’accord.

Personnellement, je veux connaitre la liberté de l’entrepreneuriat et transformer la vie de mes clients,

mais je ne veux pas m’éteindre, m’épuiser au travail. 

Mais revenons au commencement…



Depuis toujours, je suis une acharnée de travail.

Majore de promotion, présidente d’association, blogueuse, freelance… Perfectionniste et dévouée, j’en suis venue à oublier mon bien-être, à passer au second plan. Ma vie se résumait à mes projets professionnels et associatifs.

J’étais stressée à longueur de temps. Débordée. Submergée par les tâches à accomplir. Je m’arrachais les cheveux sur des décisions stratégiques.

Je me réveillais la nuit, paniquée par une pensée du type « j’ai oublié de répondre à un client ! » ou excitée à l’idée d’avoir trouvé la phrase parfaite pour introduire ma publication du lendemain.

Je tirais sur la corde pour me coucher un peu plus tard, finir juste un dernier article, malgré les yeux qui piquent et le cerveau embrumé.


Je me répétais chaque jour que j’étais incapable de mener mon business. Que c’était du vol de demander aux clients de me payer. Qu’on allait découvrir mon imposture et que tout allait s’arrêter…

J’ai peu à peu adopté des habitudes malsaines pour tenir le coup.

Pour oublier le stress qui m’envahissant. Pour combler la fatigue.

Pour moi, c’était la nourriture. Les cookies croustillants m’aidaient à déstresser avant une tâche difficile. Les gros plats de pâtes me réconfortaient après une journée épuisante. Les gâteaux sucrés me boostaient en milieu de journée quand je perdais toute motivation.

Pour d’autres, c’est la cigarette, l’alcool ou les réseaux sociaux.

N’importe quoi pour avoir un pic de dopamine et tenir le coup. N’importe quoi pour oublier ses doutes et garder espoir, encore un peu. N’importe quoi pour réussir à mettre son cerveau en pause et faire taire ce hamster mental qui tourne sans jamais s’arrêter.

Mais ça ne pouvait pas continuer comme ça. Je ne pouvais pas me gaver comme une oie pour développer mon activité.
J’en rêvais, de cette indépendance, mais pas du mal-être qui l’accompagnait.

Femme triste assise sur le rebord d'une fenetre, noir et blanc

C’est alors que je me suis souvenue de mes premiers cours de yoga…

Je me suis souvenue de ce sentiment de bien-être, de légèreté, de clarté mentale après une séance.

Alors j’ai commencé à pratiquer, tous les jours ou presque. Je me suis accordé 5, 10, 15 minutes de yoga le matin, juste assez pour me remonter à bloc avant une journée de travail. Juste assez pour être prête à décrocher la Lune !

Bérénice Bieuville portrait - Envol de Yogi

Le yoga m’a permis de trouver un équilibre entre vie professionnelle et personnelle,
de booster ma confiance en moi
et d’apaiser le feu du stress.

J’ai appris à prendre du recul, quand les émotions m’envahissaient. J’ai retrouvé une énergie et une motivation débordantes pour mener à bien mes projets.


Le yoga n’est pas une finalité, mais un outil d’épanouissement,

Un pilier de bien-être indispensable pour les indépendants.

Je suis encore au début de mon parcours. J’apprends chaque jour sur l’entrepreneuriat, le freelancing et le yoga. Mais je vois trop d’entrepreneurs qui s’oublient, qui se démènent et qui courent droit vers le burn out.


À travers ce blog, je souhaite aider les indépendants à utiliser le yoga comme un outil de bien-être.

Je souhaite partager mes découvertes, mes apprentissages du yoga, mais aussi mes échecs.

Je sais qu’en tant qu’indépendant, on n’a pas forcément le temps de se rendre à un cours de yoga ou de suivre une vidéo de 45 minutes, pour se rendre compte à la fin qu’elle ne correspondait pas du tout à nos besoins du moment.

Je sais qu’il est difficile de se détendre vraiment quand on regarde une vidéo. On veut faire les postures parfaitement, on veut aller plus vite que la prof, on laisse notre to do list mentale prendre le dessus.

Je suis passée par là.

Jusqu’à ce que je suive une formation de yoga en autonomie.


J’ai commencé à construire des séances qui me correspondent.

À intégrer une routine de yoga à mon quotidien d’indépendante.

J’ai appris à identifier les postures qui me déstressaient, me redonnaient de l’énergie ou m’aidaient à me sentir plus confiante.

Je veux vous partager ces connaissances, pour vous permettre de construire vos propres séances de yoga.

De choisir les postures qui vont résoudre VOS problèmes, que ce soit le stress, la fatigue, le manque de temps, le mal de dos ou le manque de motivation.


Je souhaite vous permettre de vous faire passer en priorité,

pour que vous trouviez enfin de temps de prendre soin de VOUS.

De travailler dans la joie, pas dans la souffrance. Car, pour vous comme pour moi, je suis convaincue d’une chose…
Mon bien-être est la clé de mon succès.

Si je m’oublie, si je néglige ma vie perso et que je laisse le stress m’envahir… Je fais du sur-place. Je pédale dans la semoule. Je m’épuise, alors que mon business n’avance pas.

Prendre un peu de temps chaque jour pour prendre soin de soi permet de faire décoller son business. Surtout, c’est la clé de l’épanouissement professionnel. 

Je ne veux pas créer un blog de yoga comme les autres…

  • Tous les contenus sont adaptés aux problématiques spécifiques des indépendants, pour répondre aux mieux à leurs enjeux business et bien-être : confiance en soi, stress, énergie, équilibre vie pro et vie perso, etc.
  • Je ne suis pas une prof de yoga. Je suis une indépendante, comme vous, qui veut se sentir mieux et s’épanouir tout en gagnant sa vie.
  • Je n’ai pas la science yogique infuse, ni une souplesse à toute épreuve. J’apprends progressivement, comme vous et avec vous.
  • Je ne compte pas donner de cours et vous rendre dépendant à un prof ou une vidéo. Je souhaite vous empower dans votre pratique de yoga, vous permettre de créer vos séances sur mesure et pratiquer en autonomie.
  • Je mets l’accent sur la pratique holistique du yoga. Pas seulement les postures, mais aussi la méditation, la respiration, la philosophie de vie, etc.

Pour apprendre à me connaitre et commencer à discuter, rendez-vous sur les réseaux sociaux !

Pour commencer dès maintenant à voir ce que le yoga peut faire pour vous et votre business, je vous invite à télécharger gratuitement le livret « 7 postures de yoga spécialement choisies pour les indépendants ».

Image à cliquer avec couverture du cadeau : 7 postures de yoga pour les indépendants

Sur ce, je te dis à bientôt. Et surtout, n’oublie pas…

Deviens ta priorité et ton business décollera.

Bon envol !

Bérénice.